Dégustation de Champagne

Toute occasion est bonne pour ouvrir une bouteille de Champagne

Le choix de la bouteille est la première étape. Choisir un bel accord met & vin, choisir une pépite trouvée lors de votre dernier salon, choisir votre vin coup de cœur par ce qu’au moins c’est une valeur sûre. 

Mais comment choisir son champagne ? Ce qui fait que le champagne est un produit d’exception n’est pas uniquement le fait que ce soit un vin blanc pétillant !

C’est le vin en lui même, ses arômes… qui vont donner les caractéristiques uniques du champagne! 

Comment déceler ces caractéristiques? NAT’S Champagne vous donne aujourd’hui les clefs indispensables pour devenir un dégustateur hors pair. 

Déguster un champagne demande plusieurs conditions: 

  • Ne pas vous presser 

Rien ne sert de courir, ce n’est pas un concours, prenez votre temps, installez-vous confortablement

  • Le Champagne doit être servi à la bonne température 

Un Champagne servi trop frais (en dessous de 6°c) ne vous permettra pas de déguster de manière optimale ! Le froid vous empêchera de découvrir les arômes subtils du champagne. (Nb : il masquera même les défauts ! Certains établissements servent leur champagne presque glacé, coïncidence ?) 

La dégustation se déroule en plusieurs étapes. Chaque étape est importante, elle vous permettra de pouvoir faire une analyse complète et détaillée du vin que vous dégustez. 

  • ANALYSE VISUELLE

L’examen de la couleur (robe), en plaçant une serviette blanche (ou un papier) vous analyserez avec attention la couleur (jaune pâle, jaune clair, paille, or…) ainsi que les reflets (dorés, verts…) et la brillance. Placer un fond blanc derrière votre verre vous pourrez découvrir les couleurs avec plus de précisions, et ne pas être influencer par la couleur de l’endroit où vous vous trouvez (comme lorsque vous achetez des fraises sous une parasol rouge ! Celles-ci vous semblent forcément plus rouges et plus mûres !) 

Les nuances de couleurs vous donneront des indications, sur le millésime par exemple : l’année de production du vin (les vins âgés sont généralement ambrés). Les bulles des vins effervescents sont analysées avec attention également : la finesse, la régularité, la persistance, le cordon de mousse. Plus le cordon de mousse sera persistant plus ce sera un signe de grand Champagne ! 

L’évolution des bulles est étroitement liée avec le verre que vous utilisez, c’est un détail à ne pas négliger. 

  • ANALYSE OLFACTIVE

Respirer le vin pour apprécier la qualité du bouquet (Le bouquet est l’ensemble des sensations olfactives que procure un vin).

Le “premier nez”, sera les impressions olfactives immédiates, les premiers arômes que vous décèlerez. 

Par la suite après un certain temps, vous découvrirez en re humant votre verre le “second nez”. Les arômes seront plus précis et plus profonds. 

N’ayez pas peur de donner votre opinion, il n’y a pas d’”erreur”. Ne vous laissez pas influencer par vos compagnons de dégustation. 

L’analyse olfactive vous permettra de découvrir petit à petit les arômes et secrets du champagne! Elle vous permettra également, pour les dégustateurs les plus avisés de deviner, les cépages (variété de raisin), la maturité… 

Voilà les deux premières étapes de la dégustation! 

On vous propose de découvrir la suite la semaine prochaine! 

Dégustez bien 

Share this post

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à écrire et appuyez sur Enter pour rechercher

Panier

Votre panier est vide.